84796_habapet_ll_litterbox_weiss_hs_08_2

Urine hors Litière

11 erreurs à ne pas faire quand votre chat fait pipi partout.

La malpropreté est un des motifs de consultation les plus courants de la part des adoptants de chat. Sachez tout d’abord que le chat qui urine ou défèque ailleurs que dans la litière a toujours une raison de le faire. 

Qu’il s’agisse d’un problème de santé ou non, le chat malpropre ne l’est jamais pour se venger ou pour vous punir. Voici les erreurs à éviter afin d’éliminer le problème des besoins à l’extérieur de la litière.

Erreur 1 : ne pas consulter le vétérinaire

La première étape lorsque votre chat urine à l’extérieur de son bac à litière est d’éliminer la cause médicale. Pour se faire, il est primordial de faire voir votre chat par un vétérinaire. Certains problèmes de santé peuvent être à l’origine de l’élimination inappropriée et ils se doivent d’être diagnostiqués et traités ; autrement, vous ne pourrez pas venir à bout de la malpropreté de votre chat. Il est important de savoir que même les problèmes de marquage (pipis faits à l’horizontale) peuvent être reliés à une maladie et donc il ne faut pas conclure trop rapidement à un problème de comportement; la visite chez le vétérinaire est donc toujours essentielle. Un chat non stérilisé (mâle ou femelle) peut effectivement faire du marquage et la castration/stérilisation devrait régler le problème. Mais dans tous les cas, une visite chez le vétérinaire s’impose!

516pA2a+dmL._AC_SL1000_.jpg

Erreur 2 : placer tous les bacs à litière au même endroit!

Il vous faut également savoir que deux, trois ou quatre bacs alignés les uns à côté des autres dans une même pièce équivalent à un seul grand bac. Il faut donc veiller à disposer les bacs dans des pièces différentes. Si vous habitez une maison à plusieurs étages, il devrait y avoir un (ou plusieurs) bac(s) par étage et ce, dans des pièces différentes.

Erreur 3 : n’avoir qu’un seul bac pour les éliminations

35364_pla_modkat_katzentoilette_schwarz_

Ici, vous n’avez qu’une seule règle à retenir : un bac de plus que le nombre de chats présents dans la maison! Vous avez un chat? Il vous faut deux bacs à litière. Vous avez trois chats? Il vous faut quatre bacs à litière et ainsi de suite! Pourquoi? Il y a plusieurs raisons, mais entre autres, sachez que certains chats n’aiment pas faire un besoin dans un bac où il y en a déjà un et que d’autres préfèrent utiliser un bac pour les selles et un autre pour les urines. Ainsi, vous pourriez voir apparaître des problèmes d’élimination si vous n’avez qu’un seul bac pour un seul chat. Dans le cas où il y a plusieurs minous qui doivent partager les bacs à litière, il peut parfois arriver que l’un d’eux « garde l’accès » à l’un des bacs (les bacs étant des ressources en soi), ou encore surveille patiemment la sortie d’un chat de l’un des bacs afin de mieux pouvoir le pourchasser quand il termine sa « petite affaire ». Cela peut faire en sorte que vous trouviez des pipis ailleurs dans la maison.

Erreur 4 : avoir un bac à litière trop petit

La grandeur des bacs est un critère essentiel. Votre chat devrait pouvoir se tenir debout en diagonal dans le bac, du bout de son nez au bout de sa queue sans qu’aucune partie de son corps en dépasse ou touche les rebords ou le couvercle. Bien évidemment, il ne faut pas se fier à la taille de votre chaton, il va grandir! Il est recommandé d’utiliser des bacs transparents de type « Rubbermaid » par exemple, d’une capacité d’environ 80 litres, desquels vous aurez préalablement retiré le couvercle. Pourquoi transparent? Parce que les chats sont en situation de vulnérabilité lorsqu’ils vont dans la litière et doivent donc pouvoir voir tout ce qui se passe autour d’eux afin de se sentir en sécurité. 

51zUrR62T5S._AC_SL1500_.jpg
73657_pla_savickatzentoilette_hopin_4.jp
51fyEOMjOAL._AC_SL1000_.jpg
51AszjBUn4L._AC_SL1134_.jpg

Erreur 5 : avoir une litière automatique/autonettoyante

Aussi séduisante cette idée semble-t-elle, aussi mauvaise elle est ! Il est certain que ce type de litière présente des avantages énormes pour l’adoptant du chat : le fait de se nettoyer toute seule, un certain côté esthétique, mais l’humain est bien le seul qui y trouve son compte.  Le chat qui est contraint d’utiliser ce genre de bac en a souvent peur, car ils sont en général bruyants et ne répondent pas du tout aux critères nommés ci-haut. Il existe également des « kits » d’entraînement pour que votre chat utilise votre toilette. Ils sont également à proscrire. Ce n’est pas du tout naturel pour un chaton d’aller faire pipi ou caca sur la toilette. Pour faire une comparaison saisissante, c’est comme si on vous demandait d’aller faire vos besoins en équilibre sur le bord de votre piscine!

Erreur 6 : où placer la litière de votre chaton pour éviter la malpropreté ?

Dans une maison où il y a plusieurs chats, l’emplacement des litières est crucial pour éviter les potentiels conflits autour des zones d’éliminations. L’erreur à ne pas faire est de placer tous les bacs dans une même pièce. Si un chat se poste à l’entrée pour empêcher un de ses congénères d’aller faire ses besoins, celui-ci ira chercher un autre endroit plus sécuritaire pour éliminer, le tapis du salon par exemple. Afin d’éviter cette situation, veillez à disposer les litières dans des pièces différentes et à chaque étage.

hoopo-noir1-900x600.jpg

Pour le choix de l’emplacement, il faudra veiller à éviter les endroits bruyants (buanderie), exigus ou difficiles d’accès (au fond d’un placard), les lieux de passage intense (couloirs). Un emplacement ouvert, facile d’accès et surtout éloigné des aires d’alimentation et de repos est à privilégier. 

Erreur 7 : laisser la litière souillée d’urine et de selles

L’hygiène des bacs est aussi un facteur crucial. Le nettoyage (retrait des selles et des galettes d’urine) doit se faire minimum une fois par jour, idéalement deux, surtout dans une maison multichats. Le remplacement complet du substrat et le nettoyage complet des bacs doivent se faire environ une fois par mois (ou plus selon le type de substrat utilisé).

Erreur 8 : cacher le bac à litière dans un endroit peu accessible au chat.

Malheureusement, en tant qu’humain, nous avons souvent tendance à camoufler les bacs à litière dans des endroits très peu fréquentés de la maison, comme par exemple la salle des machines où il fait très froid, dans le fond du couloir sombre et étroit au sous-sol qui n’est pas terminé. Cela ne convient pas du tout au chat. C’est l’équivalent pour vous d’utiliser une toilette chimique dehors, derrière la maison en hiver alors qu’il fait -10 degrés, parce que vous êtes en train de rénover votre salle de bain. Les bacs doivent être disposés dans des pièces fréquentées par la famille (et le chat), mais pas trop occupées non plus. Il faut également éviter de placer les bacs dans un coin derrière un meuble, car cela fait en sorte que le chat ne peut pas voir ce qui se passe autour de lui lorsqu’il est à la litière et il pourrait donc refuser de l’utiliser. Il faut aussi s’assurer de ne pas mettre les bols d’eau et de nourriture près des litières, car tout comme vous, le chat ne désire pas manger/boire dans ses toilettes! En présence d’un chien, il est possible que vous deviez placer les bacs à litière dans des endroits où ce dernier n’aura pas accès (souvent en hauteur) afin d’éviter qu’il n’aille déranger le chat lorsque celui-ci utilise le bac.

Erreur 9 : réprimander son chaton pour le rendre propre

51-DIuUPKQL._AC_SL1024_.jpg

La réprimande n’est que très rarement efficace et lorsqu’elle l’est, c’est bien souvent au détriment de votre relation avec votre chat, puisqu’il sera effrayé et le lien de confiance que vous aurez créé avec lui au préalable sera ébranlé. De manière générale, la réprimande survient longtemps après l’épisode de malpropreté et votre chat ne comprendra même pas pourquoi vous le réprimandez. Il faut comprendre que si votre chat urine ou défèque à l’extérieur de la litière, c’est qu’il y a une raison et ce n’est pas pour vous contrarier, se venger ou vous défier. Il y a quelque chose qui fait en sorte qu’il refuse d’utiliser le bac (selon toutes les possibilités énumérées plus haut).

Erreur 10 : nettoyer le bac avec des désodorisants, des désinfectants ou produits antiodeurs 

Comment nettoyer et avec quel produit? Le produit de choix est un savon à vaisselle doux et de l’eau chaude. Évitez à tout prix les produits désinfectants, désodorisants ou encore ces produits vendus comme étant « antiodeurs » . Leur odeur est souvent bien trop forte et les chats ont le nez très fin. Cela pourrait être un facteur qui fait en sorte que votre chat refuse d’utiliser le bac à litière. Du bicarbonate de soude peut être ajouté à la litière sans problème pour aider à contrôler les mauvaises odeurs. 

Les produits qui neutralisent les odeurs (produits enzymatiques, Uri Clean, K.O.E., etc.) doivent être utilisés pour nettoyer des endroits souillés par de l’urine ou des selles, comme par exemple le plancher, un tapis, le canapé, etc. Les vêtements, couvertures ou autres genres de tissus peuvent être nettoyés dans la machine à laver, avec du savon à lessive. Si votre chat a fait ses besoins sur le lit, assurez-vous que l’urine n’ait pas traversé le matelas. N’utilisez pas ces produits pour nettoyer les bacs à litière.

d673d4975c24e5ba2a19ddb54a8a82a8.jpeg
61mh2gjN52L._AC_SL1000_.jpg
81C7xuPwW3L._AC_SL1500_.jpg

Erreur 11 : quel type de grains à litière préfère votre chat afin d’uriner au bon endroit ?

H9ce025e4d401442aa3ee318d75c0cb632_edite